Un télésiège à la frontière

Quand je vous parle de télésiège, vous pensez immédiatement à ceux que l’on trouve dans les stations de sport d’hiver, dans les Alpes ou encore les Pyrénées. Et puis il y a celui plus atypique situé à Paris afin d’éviter de monter les centaines de marches qui mènent vers la Basilique du Sacré Coeur.
Mais il en existe un encore plus improbable que le funiculaire de Montmatre, au coeur des Flandres, dans une zone où la distinction entre Belgique et France reste floue, j’ai nommé le Mont Noir.

Ok, tu me dis qu’il y a un télésiège, mais à quoi il sert ? Il n’y a pas de montagnes chez toi ?
Des montages non, des Monts oui. Et le téléphérique situé au Mont Noir n’est pas utilisé pour aller skier mais pour accéder à un autre Mont, là où les routes et les chemins de traverses ne peuvent emmener le visiteur.

Et le Mont Noir c’est quoi ?
Véritable repaire à touristes, il réunit chaque week-end des milliers de Français venus chercher des cigarettes moins chères qu’en France, des bouteilles d’alcool de 5 litres au prix d’1 litre (Martini, Suze, Johnny Waker, etc.), des bières belges et du cuir chez Edisac à prix discount (du moins c’est ce qu’il est affiché, mais en réalité les prix sont semblables à ceux de la France).

Il doit son nom aux bois sombres de châtaigniers qui le couvraient à l’époque. A son contre-bas se trouve la maison de famille de l’écrivaine Marguerie Yourcenar dont le terrain a été transformé en Parc Départemental et où il est agréable de se balader et d’admirer les superbes jacinthes vers le mois d’avril.

En été, il est impossible de circuler en voiture, il est impératif de se garer à plus de 2 kilomètres de cette longue rue noire de monde (le Mont Noir ah ah ah !). Durant l’automne et l’hiver, la rue est moins bondée, mais les irréductibles fumeurs viennent s’approvisionner et profiter de la vue exceptionnelle pour boire une petite chope.

Et on va où avec le télésiège ?
Déjà, il s’agit du seul et unique télésiège de la région, ça vous l’aurez bien compris. Il a été construit en 1958, année de l’exposition universelle de Bruxelles.
Il a été imaginé afin de relier le Mont Noir (131 mètres d’altitude) au Mont Rouge (143 mètres d’altitude), un autre Mont des Flandres encore plus haut en altitude.

En prenant ce super ascenseur vous pouvez admirer l’un des plus beaux point de vue de la région et vous aurez la sensation de voler vers l’infini que le ciel peut nous offrir.

Il est ouvert de 13 h 30 à 18 h 30 les samedi et dimanche entre juin et septembre et le dimanche toute l’année. En Juillet et août, c’est toutes les après-midi qu’il est possible de décoller. Le départ s’effectue côté belge au café Le Cordoba. Et ça coûte 4 euros.

Advertisements

Une réflexion sur “Un télésiège à la frontière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s