La Maison du Néerlandais à Bailleul

J’ai évoqué l’existence de la Maison du Néerlandais très furtivement il y a un mois environ lorsque j’ai décidé d’apprendre le Néerlandais.

Depuis que je vis à Bailleul, je passe tous les matins en voiture devant cette belle maison qui arbore fièrement son logo MNL. Désireux d’apprendre la langue de nos voisins bataves, je m’étais d’abord renseigné pour m’initier sur Paris, mais seul l’Institut du Néerlandais proposait des stages intensifs, un peu trop cher à mon goût. Et surtout peu adapté à ce que je recherche : une méthode d’initiation continue qui me permette de retenir des mots et des phrases sur le long terme.

En revenant dans le Nord je m’imaginais qu’il serait plus simple de trouver des associations qui permettent aux adultes d’apprendre une nouvelle langue et notamment celle de nos voisins Orange. Mais que nenni. Après plusieurs recherches infructueuses sur Google, seule la Maison du Néerlandais de Bailleul et ses antennes basées à Dunkerque, Boeschepe, Steenvorde, Lille, Hazebrouck, Marck et Lannoy proposait des cours à l’année en petit comité et pour pas très cher.

Huis van het Nederlands

Car pour à peine 15 euros (coût de l’inscription à l’association) plus 88 euros ou 108 euros pour les non résidents, il est difficile de concurrencer ce Centre qui vient de fêter ses 10 ans d’existence. Bien sûr le prix à ses revers, l’aspect administratif me paraît un peu bancal (on oublie de vous prévenir que les cours ont commencé, ou pire on oublie de prévenir la prof que le premier cours a lieu à telle date, etc.). Mais bon, c’est le lot de nombreuses associations et on ne prête guère attention à ces petites broutilles à la vue du service proposé par rapport au tarif demandé.

Ainsi, tous les lundis soir (il existe bien sûr d’autres jours de cours en fonction du lieu et du niveau), environ 15 personnes, des jeunes, des trentenaires et des séniors, se retrouvent  dans la même galère d’apprendre des nouveaux mots, dans une petite salle, autour d’une petite table ovale, à écouter les leçons d’une professeur flamande originaire d’Ypres qui a appris le Français en France (car selon elle le vrai Français n’est pas bien enseigné en Wallonie ) mais qui nous inculque le « vrai Néerlandais », pas celui parlé en Flandres. Ouf ! 😉

J’ai l’impression que trop peu de personnes font l’effort d’apprendre la langue de nos voisins belges et hollandais, ne serait-ce que quelques mots du type « bonjour », « au revoir » ou « merci » alors même que nous sommes situés à moins de 15 minutes du premier pays cité. Cela démontre malheureusement la fermeture d’esprit qu’ont la majorité des français à apprendre les langues étrangères face à des belges trilingues par exemple. Je n’ai encore jamais entendu un Belge forcer un commerçant Français à parler en Flammand. Par contre l’inverse se réalise tous les jours : « Bonjour Madame, je voudrais des cigarettes » alors que la vendeuse est Flammande … Et pourtant elle n’a pas de mal à répondre dans notre langue … Question de diplomatie peut-être, d’ouverture d’esprit sûrement !

Publicités

3 réflexions sur “La Maison du Néerlandais à Bailleul

  1. juste pour rappel…les belges apprennent les 2 langues de manière obligatoire à l’école (contrairement à nous!), il me parait donc normal qu’un commerçant fasse l’effort de répondre en français, surtout si le client est poli et dit bonjour!!!! et ça cherche bien en Flandres…c’est rare!

    1. Les Wallons aussi sont censés apprendre le Néerlandais et pourtant peu d’entre eux sont capables d’aligner deux mots, même juste pour être polis. D’ailleurs, les jeunes générations de Flamands n’apprennent plus le Français non plus, mais l’anglais; car cette langue-là « pourra leur servir »…

      J’ajoute que la notion de politesse à la française est très différente de celles des Flandres. Ne pas s’offusquer si le commerçant flamand ne vous sert pas un « En vous remerciant » à la fin de la transaction, c’est considéré comme hypocrite !

  2. Oui mais nous apprenons bien l’anglais au collège et au lycée, est-ce pour autant que nous savons parler parfaitement anglais ? La plupart des français ne sont pas motivés à l’apprendre et à le parler couramment. Du côté des belges, en plus du Néerlandais, la pratique de l’anglais est beaucoup plus généralisée par exemple. Cela prouve une autre ouverture d’esprit.

    Mais il est vrai qu’ils ont les programmes TV dans les deux langues, ça aide, et ce bi-culturalisme qui les oblige à parler les 2 langues. Mais ils ne sont pas obligés de parler français en France alors qu’ils parlent le flamand chez eux … Vaste débat en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s