Les beffrois, les Tour-Eiffel du Nord

Beaucoup d’entre vous ont sans doute déjà entendu ce terme, un beffroi, mais sans connaître sa réelle signification. Une église ? Une Mairie ?

Oui, désormais les beffrois sont transformés en Mairie et regroupent souvent les services publics d’une ville du Nord de la France. Et à l’instar d’une Eglise, le carillon sonne les heures.
Ces bâtiments datant du Moyen-Âge deviennent au fil du temps des monuments classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Celui de la ville de Bailleul est classé et fait partie des plus beaux et des plus impressionnants de la région.

beffroi bailleul

Un peu d’histoire …
Au XIème et XIIème Siècle le beffroi est une halle où les marchands vendent leurs victuailles. Mais à côté de son rôle de sa place marchande, il est aussi devenu le Maître du temps des villes où le début du travail et du marché y sont sonnés. Il rassemble ainsi à la même heure des personnes venus pour un même but : travailler ou consommer.

Petit à petit, le beffroi devient aussi le symbole d’une ville bourgeoise et soucieuse de se protéger contre les guerres. Mais il reste la contrepartie du pouvoir religieux où une rivalité de taille s’engage. En effet, le haut du beffroi a toujours été plus haut que le clocher de l’église et rivalise avec les flèches tirées vers le ciel des Cathédrales.

Mais son fonctionnement a toujours été lié à la Commune. Un balcon est érigé sur chaque beffroi qui servait à l’époque pour les proclamations au peuple. A l’étage, une salle accueillait les conseils communaux et une prison était bâtie dans la cave. Près de l’horloge, une loge permettait au guetteur de veiller sur la ville.

Les beffrois ont eu en général plusieurs vies entre les guerres et les ambitions des Rois. Il arrivait que ces derniers étaient mécontents que les richesses de la ville soient cachées au sein de cette bâtisse et décidaient donc de détruire le clocher en guise de mécontentement.

Aujourd’hui encore, l’identité d’une commune se caractérise par l’érection d’un beffroi. S’il est devenu un attrait touristique, il n’en reste pas moins l’âme de la région et la fierté des nordistes. On en compte environ une cinquantaine dana la région selon le Guide du Routard.

J’ai au l’occasion de rentrer dans celui de Bailleul qui a une originalité par rapport à certains : la présence de Géants (autre emblème de la région en période de Carnaval) dans la montée des escaliers 😉

géant beffroi bailleul

Publicités

2 réflexions sur “Les beffrois, les Tour-Eiffel du Nord

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s