Petit voyage aux Pays-Bas : Utrecht

Dernière étape de notre voyage aux Pays-Bas, direction Utrecht, une ville de 234 000 habitants située entre Amsterdam et Breda.

Nous y avons passé quelques heures, le temps de découvrir ses canaux et son grand centre-ville. Ici la disposition des canaux est différente de ceux d’Amsterdam. Un semblant de Bruges ou de Venise dans le sens où l’eau est au ras des pas de portes. Il n’était pas rare de voir certains magasins avec une ouverture secondaire pour les badauds se rendant en bateau. Par contre, la visite de la ville se fait en hauteur.

Utrecht centre ville

Utrecht est sans doute plus une ville à vivre qu’à visiter. L’extérieur du centre est plus moderne, moins authentique qu’à Amsterdam. Mais ses terrasses sont très agréables sous le soleil !

Voilà, ce petit road-trip au pays du Gouda prend fin. Après un petit interlude à Anvers, nous nous sommes dirigés vers Bailleul puis Paris. J’espère avoir réussi à vous donner envie de visiter ce pays. Surtout si vous êtes de passage à Lille, les Pays-Bas ne sont qu’à trois heures en voiture, de quoi agrémenter votre week-end nordiste d’atypisme. En attendant de mettre à jour la galerie photos, voici quelques indications à retenir lorsque vous vous rendrez dans ce pays.

Utrecht

Le temps
Il est très changeant. Lorsque le soleil pointe son nez, le vent est déjà prêt à prendre son relais. J’imagine que la pluie doit en faire de même l’automne ou l’hiver. Prévoyez toujours avec vous une petite veste au cas où. Par contre, si vous voulez vous la jouer touriste à 100 %, emportez avec vous un parapluie. Mais si vous voulez vous mettre dans la peau d’un Hollandais, oubliez-le. J’ai vécu une matinée pluvieuse à Amsterdam, seuls les étrangers accouraient vers la chaîne Hema (une sorte de Monoprix) pour s’acheter de quoi protéger leurs cheveux. Les Hollandais paraissaient blasés par sur ce qui passait, ils déambulaient l’air de rien. Il faut dire que la pluie n’a duré que 2 petites heures, ensuite le soleil a pointé son nez et nous étions bien embêtés avec un parapluie sous le bras !

La bouffe
Pas de Starbucks Café, mais un Burger King à Amsterdam ! Non pas que je sois fan des chaînes, ce sont les deux seules que j’aime rechercher lorsque je voyage. Sinon, le midi optez pour les petits sandwichs légers servis dans les cafés bruns, et laissez vous tenter par les petites croquettes apéritives avant de dîner dans l’un des restaurants de la ville.

Nous avons tenté le Red Restaurant, un lieu atypique au concept « less is more ». Je vous explique, la carte ne comportait que deux choix : des tournedos ou du homard. Avec la possibilité de manger les deux à la fois. La chose marrante est que ces deux plats étaient accompagnés de la même façon, un cornet de frites ultra-chic dans son papier blanc et son support en aluminium. En tant que Français, j’ai essayé en vain de me servir proprement, mais il n’est pas évident de prendre avec sa fourchette quelques frites dans ce cornet. Les personnes qui nous accompagnaient nous ont très vite fait comprendre que les « Dutch people » mangeaient les patates frites avec les mains 😉

Les Hollandais
Je vous laisse regarder ce que raconte Baby Polochon dans son blog pour vous en faire une idée plus précise. A l’instar de l’image nordique que je me faisais au départ, les hommes m’ont paru un peu rustre : grosses sandales allemandes avec les chaussettes, les vendeurs dans les magasins accueillants mais sans plus, sobrement comme leur intérieur de maison. Par contre, pour vous messieurs, les Hollandaises sont plutôt jolies, blondes à la peau blanche et plutôt fines.

La vie en général
Tout se passe en vélo. Chaque Hollandais possède son vélo. Il est comme votre besace ou votre carte d’identité, la chose à toujours avoir avec soi. On l’utilise pour le côté touristique mais également pour travailler.

Pour les Hollandais qui vivent en dehors des grandes villes, dans la campagne amstellodamoise, ils laissent soit leur vélo accroché à l’un des ponts de la ville, ou ils l’emmènent dans leur coffre où ils le sortiront après avoir stationné leur voiture aux portes de la ville dans un P+R.

Le Red light district
Je ne me suis pas trop penché sur ce quartier qui est avant tout une légende pour touriste qu’un véritable quartier d’Amstellodamois.

Les amies de Baby Po nous ont expliqué que le quartier des prostituées en vitrine s’est amoindri avec les années. Il n’y a plus que quelques rues au néon rouge. Seuls les anglais bourrés sont spectacteurs des filles en bikini qui attendent leur proie masculine. Par contre rien d’excitant, les plastiques ont pour la plupart des filles l’air d’être refaite, elles surjouent trop à mon goût. J’ai préféré les rues qui jouxtent ce quartier aux cafés djeuns avec plein de monde dehors et de la bière qui coulait à flot.

Le cannabis
Oui, et ce malgré le durcissement de la loi (interdiction pour un touriste de consommer), le cannabis est présent partout. Les rues sentent l’odeur particulière de cette drogue. De nombreux coffee shops ont façade ouverte dans la rue, certains moins glauques que d’autres.

Par contre, je me demande encore si tous les Hollandais sont passés par cette étape fumette lors de leur adolescence. Car les pratiquants n’étaient pas forcément le Hollandais moyen, soit jeune au look baggy ou vieux au look pas très net. Sont-ils dépendants au cannabis, ou sont-ils habitués à le fumer comme on peut fumer une Marlboro ? Un concept a l’air d’éclore en tout cas, le free breakfast dans les coffee shop, ou comment attirer les clients par la bouffe 😉

Advertisements

4 réflexions sur “Petit voyage aux Pays-Bas : Utrecht

  1. Quel oeil ce lwuib-r !! 😉
    Je modifie tout de suite, mais il faut dire que la Gay Pride était sur le point de commencer, à peine 2 jours après notre départ.

  2. Quelque remarques sur l’article, d’un point de vue couleur locale (je suis né là bas il y a quelques années)

    La ville compte 734 000 inhabitants (plus d’un million et demi en comptant les faubourgs), c’est quand même la 3ème ville de Pays Bas. C’est effectivement une ville pour habiter, mais une visite de 2 ou 3 jours sera très agréable. Faire du shopping ou flaner

    Une vision un peu colorée des hollandais. Nous avons nos particularités, mais les sandales avec chausette sont en générale les étudiants en math/biologie. Personellement ça me manque beaucoup de discuter avec les hollandais(es) d’Utrecht pour la facilité de contact et ouverture d’esprit (pas comparable avec Amsterdam ou Rotterdam)

    1. Merci pour ces détails.
      Par contre, concernant les sandales il s’agissait essentiellement de personnes en âge de travailler qui en portaient. Peut-être des allemands alors mais ils me semblait qu’ils parlaient parfaitement hollandais 😉 Mais bon en France on porte bien des crocs 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s