Une pizzeria aux airs flamands

J’ouvre le bal d’une nouvelle rubrique consacrée aux restaurants sympas à découvrir. Pour cette première critique je ne vous parlerais exceptionnellement pas de la cuisine de la pizzeria « Bottega », située rue Péterinck, dans une charmante ruelle du vieux Lille et à quelques centimètres de la place aux oignons, mais plutôt d’un caractère particulier qui fait que cet endroit est atypique.

La Bottega

La Bottega se différencie peu des autres pizzérias 100 % italienne de Lille, sa carte propose les fameuses pizzas blanche et rouge, le nom de chacunes est en italien dans le texte et la plupart respectent la tradition culinaire italienne. Les desserts sont bons, classiques, avec une légère pointe de Nord dans la recette comme par exemple le tiramisu aux speculos. Le vin est servi en bouteille ou au verre : deux sortes de vin rouge, un rosé pétillant avec une robe très foncée, et deux choix de blanc.

Une des premières particularités de ce restaurant réside dans sa conception. Ce week-end, nous étions attablés le long d’une grande table haute en bois noir avec comme champs de vision derrière moi les cuisines. Une façon agréable de passer une bonne soirée entre amis, nous voyons les pizzas se composer et le vin nous est présenté sur une étagère de l’autre côté. Mais la Bottega dispose d’une autre salle, en face, sur le côté droit de la ruelle. Cette salle est décorée comme une épicerie, il est d’ailleurs possible d’acheter quelques condiments typiques. Une petite salle voutée fait office de salle de restaurant. Autant vous dire l’exploit des serveurs qui passe d’un restaurant à un autre pour servir les plats, et le plaisir des voisins à regarder ce manège vivant sous leurs yeux !

Mais le côté le plus « (a)typique » de cet endroit est la deuxième cuisine, située dans le côté épicerie. A l’instar de l’hospice Comtesse (je vous parlerais prochainement de ce musée) la cuisine est entièrement décorée de faïence flamande bleue et blanche. Mais le petit plus par rapport à l’hospice Comtesse est que ces carrelages muraux sont d’époque ! Ceux-ci ont été peints à la main et ont la particularité d’être tous différents les uns des autres. Autant dire que cette pièce est une cuisine très rare. Je ne connais pas la date exacte de construction mais l’hospice comtesse a lui été fondé en 1237 … Je vous laisse faire le calcul et imaginer l’histoire qu’à pu vivre cette pièce.

La Bottega faïence cuisine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s